Marine

La robotisation des structures de grandes dimensions

Infrastructures navales, Off-shore et pétrolière

Pourquoi on ne pourrait pas appliquer la robotisation

dans d’autres marchés ?

  • La construction et la réparation navale

  • Les structures portuaires

  • Les énergies maritimes renouvelables

  • L’exploitation du pétrole et du gaz en haute mer

La réparation navale en Europe et dans le Monde. (Cartographie ISEMAR)

Chantiers navals

2 500 chantiers navals pour 120 000 navires dans le monde

Marché maritime en France : 300 000 emplois, 70 Milliards de chiffre affaires plus que l’automobile.

Construction naval en Europe 32 chantiers et 11 sociétés.

Réparation navale en Europe «  les garages de la mer « , 320 cales sèches réparties sur 200 chantiers non délocalisables.

Il y a 2 500 chantiers naval dans le monde pour réparer 120 000 navires civils de plus de 50 m, et 15 000 navires militaires.

On fabrique 3500 à 4500 navires de commerce par ans majoritairement sur 3 pays Corée du Sud, Chine, Japon.

Le marché de la peinture naval est egaleà la peinture automobile ( 80 Millions de véhicules fabriques dans le monde ), en chiffre affaires, surface en m2, prix au litres.

Les énergies maritimes renouvelables

Les champs « pétroliers «  de l’Europe  mais renouvelable sans limite de temps

Cartographie des champs éoliens :

Les énergies maritimes renouvelables sont un secteur ou l’Europe est bien placée. Elle possède la ressource des champs éoliens hydroliennes ou la houle de l’atlantiques.

Les champs éoliens sont un programmes industriels en cours de déploiements ou la France à la volonté politique de créer sa filières.

Les champs hydroliennes sont une possibilité pour la France dans prendre le leadership.

Pour les autres technologies, elles sont encore en phases de R et D.

Des nouveaux défis techniques pour fabriquer, installer, maintenir, déconstruire.

Pérennité des structures sur 25 ans à 30 ans en classe C5M…

Tout reste à faire. la méthode classique est désuète, inadapté par rapport à l’ampleur du parc.

Protection contre la corrosion d’ouvrages métalliques par projection.

Taille gigantesque des installations

Travail en extérieurs,

Ouvrage unique pas de répétition, non uniforme pas de plan précis à jours et problème de manipuler des bases de données numériques immense.

Mode de production par chantier avec :

  • Mise en place de chantier,
  • Echafaudage, Nacelle,
  • Protection, confinement,
  • Operateur, outils et base vie,
  • Produits ( peinture, abrasif, eau, etc…)
  • Energies
  • Démontage et nettoyages du chantier

Pourquoi automatiser ces marchés ?

  • Contraintes Financières

  • Augmentation de tous les éléments du prix de revient.

  • Demande du maitre ouvrage des travaux pour trouver des solutions pour réduire le prix en contradiction avec les contraintes qui augmentent.

  • Les fluctuations de charges.

  • Très grandes difficultés à gérer les fluctuations des charges

  • Demande du maitre ouvrage des travaux pour trouver des solutions pour réduire le prix en contradiction avec les contraintes qui augmentent.

  • Réduction et captation des déchets.

  • C.O.V., Peinture, Eaux, Abrasif, etc..

  • Plomb, Amiante, Bruits,

  • Protection des opérateurs,

  • Accidents,

  • Santé Humaines, TMS, Cancer, etc..,

  • Réduction de la pénibilité du travail,

  • Vieillissement des professionnelles et manque attractivité du métiers,

  • Maitrise de la qualité sur l’integralitéde la surface.

  • Respect des spécifications de technique d’application sur l’ensemble de l’ouvrage par engagement qualité (durée de vie, etc,…)